Rencontre d'un spécialiste

Introduction

La rencontre avec un spécialiste dans le domaine des prothèses, aussi bien passives que bioniques,  fut très enrichissante pour nous, que cela soit au niveau de notre recherche qu'au niveau culturel. Nous tenons donc à le remercier pour le temps qu' il a pris à répondre à nos questions de manière très claire et précise. Nous avons donc pu comprendre le déroulement d'une fabrication d'une prothèse passive et avons eu une opinion positive sur le futur dans ce domaine.  

Rencontre avec un ingenieur de chez orthogiga : Pierre

Quel est le métier d’orthoprothésiste ?

Ce métier appartient à la branche du paramédical. L’ingénieur orthoprothésiste conçoit et répare les prothèses. De plus, l’orthoprothésiste crée des orthèses et des prothèses mais aussi des corsets.

Comment et en combien de temps faut-il pour les concevoir ?

Les principales étapes pour concevoir une prothèse sont :

 -  La rencontre avec le patient

-   La conception du négatif

-   La création de la prothèse à partir du négatif

-   Les modifications de la prothèse

-   Les réparations de la prothèse et le suivi du patient

 

 

 Tout d’abord, l’ingénieur orthoprothésiste rencontre le patient, ensuite il fait un négatif. Pour le concevoir, l’ingénieur fait un plâtre du membre du patient et le remplit de plâtre afin d’avoir une vision en 3 dimensions du membre. Ensuite l’ingénieur gratte le plâtre afin d’avoir un patron le plus proche du membre réel. L’ingénieur crée la prothèse à partir du négatif. Lorsque la prothèse est réalisée, l’orthoprothésiste la propose au patient et procède aux modifications afin d’être au plus près de l’anatomie du patient et que celui-ci ne sente plus sa prothèse : par exemple il faut rogner les morceaux de plastique entrant dans le corps du patient, ou alors faire des réglages afin que la prothèse ne tremble pas. Enfin, lorsque la prothèse est cassée ou qu’elle ne convient plus au patient, l’orthoprothésiste procède aux modifications nécessaires.

En moyenne le temps de conception d’une prothèse est d’environ une journée.

Pourquoi un patient doit-il avoir une prothèse ?

Souvent un patient perd un membre lors d'accidents de la route, de travail ou  lors de certaines maladies comme le diabète et l’arthrite.

Le diabète peut être la cause d’une perte de membre car le diabète rend les nerfs insensibles, donc lorsque le patient se blesse, il ne sent plus la douleur. Si celui-ci a une mauvaise hygiène de vie, il ne voit pas sa plaie et celle-ci s’infecte puis finit par nécroser, ce qui conduit immanquablement à une amputation.

Quelle est la plus grande difficulté dans la conception d’une prothèse ?

Le plus délicat et difficile est d’adapter la prothèse au patient.  En effet l’emboîture doit être au bon diamètre.  Plus l’emboîture sera adaptée plus on sera proche anatomiquement du patient, c'est-à-dire  plus le patient contrôlera la prothèse et moins il ne l'a sentira.  Pour ce  2e, la prothèse ne doit pas trembler, elle ne doit pas être trop large sinon cela va gêner le patient et donc être plus lourde pour lui. Alors que si elle est bien adaptée, le patient ne se rend plus compte qu’il a une prothèse. En revanche chaque prothèse subit des retouches car c’est du sur-mesure :  si le patient s’assoit ou bouge, la prothèse peut entrer dans le bras ou dans l’aine donc il faut couper le morceau gênant de la prothèse afin d’assurer un confort optimal pour le patient. Chaque cas étant unique, l'adaptation de la prothèse au patient est d'autant plus difficile.

Comment les prothèses sont-elles fixées au moignon ?

Dans un premier temps, le patient met un manchon en silicone sur son moignon puis dans un second temps, il fixe la prothèse dessus. Il existe différents moyens pour fixer la prothèse au manchon : par une corde, sous vide, par une petite tige de fer placée au bout du manchon au niveau du moignon.  Pour certains patients, la tige a  des crans afin que ceux-ci entendent bien qu’elle est clipsée.  Pour retirer sa prothèse, il y a une gâchette. 

Quels sont les problèmes liés au type de prothèses ?

Les problèmes les plus courants sont les problèmes d’adaptation. Par exemple, pour les amputés, sur le moignon sont présents des oedèmes (poches d’eau). Ces oedèmes sont de tailles différentes en fonction de la journée. Le matin, les oedèmes sont plus gros et l’après-midi plus petit. Pour que la prothèse reste toujours parfaitement stable, le patient a juste à prendre un manchon plus gros, cela permet de combler le vide entre le moignon plus petit et la prothèse.

Quelle est la durée de vie d’une prothèse et quand est-elle renouvelée ?

Tout dépend de son utilisation. Si un patient l’utilise beaucoup, elle s’usera forcément plus vite, par contre, si le patient l’utilise peu, elle s’usera bien évidemment beaucoup moins vite.

La Sécurité Sociale renouvelle gratuitement les prothèses tous les ans pour les adultes, et rembourse 2 prothèses lors de la première année de l’amputation. Pour les enfants, leur prothèse doit être renouvelée 2 fois par an. Lorsque la prothèse est usée ou que la Sécurité Sociale accepte le renouvellement, le patient peut garder les anciennes chez lui ou alors les redonner au laboratoire.

Quels matériaux utilisés pour éviter que la prothèse s’abîme dans le corps ou au contact du frottement ?

Pour éviter la corrosion des matériaux ou pour la limiter, la résine du carbone ou des thermos plastiques sont utilisés. Pour les manchons, on aura recours à de la silicone, du copolymère et au gel pyrethane.

Y a t-il des prothèses permettant de retrouver des sensations ?

 Non, cela est  impossible de nos jours car les sensations sont perçues grâce aux nerfs. Or dans un bras amputé, il n’y a plus de nerfs et le patient ne ressent plus la chaleur ou la douleur. De plus, on ne sait pas créer des nerfs artificiels.  Ressentir des sensations avec une prothèse n'est pas d'actualité.

Quelle prothèse est la plus produite par Ortofiga ?

Les prothèses les plus produites par Ortofiga sont les prothèses fémorales et les tibiales. La prothèse des membres supérieurs représentent aussi un grand nombre de prothèses produites.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site